ORNELLA TCHUENTE, Présidente de l'association Etre & Vivre, Coach, Auteure...

Dernière mise à jour : sept. 28

Ornella TCHUENTE est une femme couteau-suisse, qui a pour boussole son cœur. Elle fait toujours avec passions ses différents projets, que cela soit pendant sa période de mannequin pour des marques de soin de beauté ou pour ses études pour atteindre le master 2 en Communication Stratégique et Digitale qu'elle a validé.

Ornella a créé un blog pour les mamans (Mumsecret) ainsi qu'une association accompagnant des mères et des enfants défavorisés (Être & Vivre). Pour partager ses premières expériences et aider les autres femmes, Ornella TCHUENTE a sorti un livre en 2019 : Estime de soi: 30 clés pour reprendre les commandes de sa vie de femme.

Ornella Tchuente femme entrepreneure africaine camerounaise présidente association

Bonjour Ornella, peux-tu te définir en 3 mots ?

Philanthrope, parce que j'adore tout ce qui touche à l'entraide et tout je crois que ça se voit un peu. C'est peut-être un de mes défauts, je vis avec.

Imparfaite parce que personne n'est parfait, il faut apprendre à s'accepter, malheureusement la société ne nous aide pas dans ce sens, pourtant elle sait très bien quel impact ça peut avoir dans nos vies. On nous laisse grandir comme ça, pensant que si tu as échoué c'est une catastrophe. Si tu n'as pas ceci c'est une autre catastrophe, si tu n'es pas comme X ou Y c'est une autre catastrophe encore alors que ce n'est pas vrai, pas du tout.

Éclectique car j'ai des goûts variés vraiment divers, j'ai toujours été comme ça en fait. Je ne vais pas suivre une mode, parce que si ça me plaît ça me plaît même si ça date des années 80. Si ça ne m'a plaît pas, même si d'après le monde entier c'est le must, ça ne me plaira pas. Déjà même les chansons généralement on me dit : ''Toi tu es toujours en retard, nous on a aimé ça il y a 5 ans.'' C'est maintenant que moi j'aime ça, ok. Il faut respecter mes choix. Pareil en terme de religion ou de croyance, je prends ce qui me parle le plus.

Qu'est-ce qui t'a décidé à lancer dans ton association ?

J'ai juste suivi mon cœur, honnêtement je ne sais pas. J'ai suivi mon cœur et voilà ça s'est fait comme ça. Après j'ai toujours été très très sensible que ça soit aux malheurs des uns ou des autres, même mes propres malheurs ça me touche dix fois plus que les autres. Et pareil ce que je ressens par rapport à ce que les autres vivent. Donc pour moi c'était comme une évidence, pour moi ça va même de soi, parce que j'ai tendance à dire, je regarde mon profil (Instagram) je me dis : j'ai 40 mille abonnés, imagine si les 40 mille abonnés donnaient chacun 1 euro, on aurait 40.000 euros. Si chacun donnaient juste 50 centimes on aurait 20.000 euros. Dans ma tête c'est tellement simple, après le monde n'est pas un monde de Bisounours. Donc imagine si tout le monde donne 1 euro on sera à 40.000€. Parmi les 40.000 personnes il y a sûrement des gens qui peuvent donner même 5.000€, qui peuvent donner 1.000€, 500€, 100€ puis imagine ce que cela peut faire dans la vie des gens qui sont dans le besoin. Mais bon ce n'est pas comme ça que la vie fonctionne apparemment. Mais je garde espoir. Voilà ce qui m'a fait me lancer honnêtement, je n'ai pas spécialement de raison. J'ai juste suivi mon cœur, parce que je pense que c'est très important. Ce n'est pas toujours évident mais je ferai toujours de mon mieux, je donnerai le meilleur de moi. Je ferai tout ce que je peux pour donner mon maximum parce que pour moi c'est très important. On n'a pas choisi de naître où nous voulons, où nous sommes nés. Comme ces orphelins qui sont dans les orphelinats, on ne peut pas les abandonner. Alors que nous sommes et que l'on peut apporter un petit quelque chose. Imagine tout le monde réussit, qu'est-ce-que ça donne ? Ça sera magique ! Il y aura toujours des classes, on ne peut pas avoir tous le même niveau de réussite, mais au moins en terme de bonheur ou de minimum. Il y a des gens qui n'ont pas le minimum et nous pouvons le leur apporter.

ornella tchuente présidente association etre vivre influcenceuse cameroun africaine auteur livre developpement personnel

Si tu pouvais remonter dans le temps, que dirais-tu à la petite Ornella de 7 ans ?

Je lui dirai de s'ouvrir un peu plus, de ne pas avoir peur du monde hein ! Il ne faut pas avoir peur, accepte toi tel que tu es, parce que ce sont des choses que l'on aurait dû nous apprendre plus tôt. D'accepter toutes les parties de son corps qui la stressaient, parce que demain, hum hum (rires). Je lui dirai aussi d'être plus assidue en cours d'anglais à l'école (rires), je lui dirai de lire beaucoup aussi et de commencer à faire beaucoup beaucoup de sport. Je lui dirai de continuer à rêver, qu'elle a le pouvoir d'améliorer les choses et même d'avoir la vie dont elle rêve. Je lui dirai crois en toi Ornella, ''You gonna make it !''


Quels conseils peux-tu donner aux plus jeunes qui aimeraient se lancer dans le milieu associatif ?

La première chose que je veux dire c'est que l'on est pas tous obligé de créer des associations. Ça ne sert à rien que l'on soit 10 amis et que chacun ait son association qui aide les orphelins, je trouve qu'il y a un problème. Si ce n'est pas quelque chose de révolutionnaire, si ce n'est pas une innovation, quelque chose qui vient d'ailleurs, si c'est pour donner la nourriture aux orphelins, donner des médicaments dans les hôpitaux, si c'est pour toutes ses choses que l'on fait déjà tous, pardon ne créez plus. Venez rejoindre les associations qui sont déjà là. Travaillons ensemble, si le plus important pour vous c'est d'être PDG, pardon venez je vous donne ma place. Si le plus important c'est vraiment d'aider, honnêtement, cette énergie, cet argent venez avec ça dans les associations qui existent déjà. Travaillons ensemble, travaillons en synergie et réalisons de belles choses. Si ton association veut donner des serviettes hygiéniques aux jeunes filles c’est juste un exemple, sachant que mon association va déjà dans des écoles discuter avec des jeunes. Viens créer une branche dans l'association Être & Vivre et tu seras même PDG de cette branche si tu veux. Je pense que c'est ensemble que l'on sera plus fort. Travaillons pour que cela devienne des fondations même comme l'ONU. Ce n'est pas une course.

Quel est ton réseau social préféré ?

Je ne sais pas (rires) peut-être linkedin, parce que j'aime bien comment les gens sont un peu plus posés là bas après ça dépend des personnes. Je trouve que sur les autres réseaux on abuse un peu avec le ''fake'' tu vois ! Ça devient un peu fatiguant, on oublie les choses importantes. Si là je suis en caleçon je commence à courir et danser dans la rue. Je crie : ouais je m'en fous ! Je vais faire le buzz, j'aurai 1 millions de vues, Cyril Hanouna va m'inviter à TPMP le soir. Tout le monde va partager, va tagguer. Mais si je dis voilà là on va reconstruire l'orphelinat donnez 1€ chacun mettons-nous ensemble on va y arriver. Les gens diront que ce n'est pas intéressant. Si je dis que je suis à la recherche du travail, ils diront : donc depuis là elle ne travaillait pas.

Par contre sur Linkedin je vois des gens à la recherche du travail qui demande de l'aide et les gens partagent. Pour moi c'est ça, c'est magique. J'aime plus ces ambiances plutôt que les ambiances voici mon dernier voyage etc. Par contre Linkedin te permet d'apprendre, de t'élever et de grandir. Je pense qu'en Afrique on en a énormément besoin.

ornella tchuente influenceuse africaine camerounaire femme independate souriante noire blog mum secret

En dehors de ton association, quelles sont tes passions secondaires ?

Je suis passionnée de communication, c'est dans ce domaine que je travaille, j'ai une agence de communication axée sur le personnal branding. Je travaille plus avec des jeunes entreprises.

J'aime la danse, je ne sais pas danser, mais j'aime beaucoup chanter et la musique, je n'ai pas une belle voix, mais ça fait partie de mes passions. Avant j'avais bien faire la cuisine mais je de moins en moins d'énergie. Quand j'étais à la fac je faisais tout le temps à manger, j'invitais des gens, mais maintenant tout le monde est occupé et moi aussi je n'ai plus de force.

Quand tu entends Afrique, tu penses à … ?

Je pense au développement, j’aimerai tellement que l'on avance un peu plus, que l'on soit respecté et respectable. Et pour ça on a beaucoup à faire il faut que l'on travaille. Je suis fatigué de voir comment on souffre dans les ambassades pour voyager, je suis fatiguée de voir des africains mourir en bateau pour rejoindre l'Europe. Beaucoup d'influenceurs essayent de mettre en avant les jolis côtés de l'Afrique. Mais ça ne reste pas accessible à tout le monde, il y a encore une majorité en Afrique pour qui ces choses restent du rêve. Qui vont vous voir l'île de Zanzibar mais qui ne peuvent pas y aller. J'ai voulu prendre un billet de d'avion pour mes parents de Yaoundé à Marrakech pour l'anniversaire de ma mère, j'ai été choqué par le prix énorme. Par curiosité j'ai recherché Paris-Marrakech c'était juste 100€. Tu vois le contraste. Je rêve pour l'Afrique de développement, de synergie et de beaucoup, beaucoup de respect.


Quelle est ta personnalité africaine préférée ?

Je vais plutôt dire que c'est Tony Elumelu, j'aime beaucoup ce qu'il a construit, et l'image qu'il renvoie sur les réseaux sociaux. J'aimerai beaucoup travailler avec lui d'ailleurs.

ornella tchuente présidente association influenceuse africaine camerounaire femme independate masque blog mum secret

Quel est ton pays africain préféré ?

Honnêtement je ne saurai pas dire parce que je n'ai pas visité beaucoup de pays africains, j'en presque pas visité. C’était un de

mes objectifs de 2020 mais voilà, on sait tous ce qui s'est passé en 2020. J'aime beaucoup mon pays (le Cameroun). Si il faut comparer, je vais me baser sur le feedback de mes parents qui ont été à Abidjan pour leur 33eme anniversaire de mariage, ils m'ont dit qu'ils ont adoré la ville. Et ça donne envie de s'installer là-bas ; j'hésite entre le Cameroun et la Côte d'Ivoire, je ne sais pas. J'ai envie de dire Côte d'Ivoire en fait, mais je n'ai pas envie que les camerounais se vexent (rires).


Quelle est ta chanson africaine préféré ?

J'ai tellement de chansons africaines préférées… Je ne sais pas, il y a une chanson de Zahara ''Loliwhe'' ou une chanson de chez moi ''Bisai'' de X Maleya, c'est une chanson en Bassa la langue de ma mère. Il y a plein de chanson, il y a aussi Locko que j'aime beaucoup. Je ne saurai pas dire.


Retrouve Ornella sur ses différents réseaux:


Facebook Instagram Association Être & Vivre Site internet


Commande ton t-shirt Afro Lova sur notre boutique en ligne

T-shirt Afro Lova bleu coton fille enfant tshirt blanc Femme style africain